au bout du monde

24 août 2017

Udon soupe

me voici de retour du Japon, j'ai adoré mangé là-bas des soupes de udon... ne trouvant pas facilement des  udons par chez moi, j'ai décidé de les fabriquer... J'ai trouvé une recette ici,... 

Tamiser 300g de farine, diluer 9 g de sel dans 1,3 dl d'eau. verser doucement la moitié de l'eau sur la farine, puis tout en mélangeant ajouter doucement le reste de l'eau, mélanger la pâte en faire une boule, elle doit être assez sèche. Mettre dans un grand sac plastique propre, le poser au sol et piétiner la pâte pour l'étendre. Rouler la pâte sur elle même pour en faire un boudin. Remettre à nouveau la pâte dans le sac, et la piétiner pour l'étendre. Répéter l'opération plusieurs fois, jusqu'à ce que la pâte soit molle (comme le lobe de l'oreille). Dans le sac plastique, la laisser reposer 10 minutes. L'étendre à l'aide des mains, et la replier en boule. Laisser reposer pendant 2 heures dans le sac plastique à température ambiante. L'étendre en posant le rouleau à pâte d'abord dans un sens puis dans l'autre en enduisant la table et le dessus de la pâte de fécule de maïs ou de pomme de terre. Lorsque la pâte est la bonne épaisseur (3mm), plier en accordéon en faisant bien attention qu'il y ai assez de fécule. Couper de fines lamelles (3 mm) de pâte. 

DSCF3231


Cuire 2 à 3 oeufs, en les plongeant dans l'eau froide. Compter 4 minutes après le début de l'ébulition.  Sortir, laisser refroidir.

Déposer 1 morceau de 10 cm de kombu dans une casserole, ajouter 1 litre d'eau.  Faire frémir pendant 20 minutes. Enlever le morceau de kombu, réserver. Enlever du feu, ajouter 2 poignées de copeaux de bonite, laisser quelques minutes, puis passer dans un linge. bien essoré (réserver). Une recette sera mis en ligne dans quelques jours avec la bonite et le kombu réservé.
Ajouter 2 cs de sauce soja, 2 cs de mirin, et 2 cc de sucre. chauffer.

Pendant ce temps chauffer de l'eau salée dans une grande casserole et y faire cuire les udons, 13 à 15 minutes.
Déposer les udons cuites dans un bol par personne, verser quelques louches de bouillon, déposer deux demi oeuf, quelques lamelles de nori, quelques rondelles d'oignons frais, quelques tranches de gingembres marinés,  des graines de sésame grillées, du shichimi (7 épices japonais). Servir.

DSCF3234


28 mai 2017

Petit déjeuner dans un ryokan a Toba.

des amies sont venu me rejoindre 3 semaines au Japon, pendant mon périple d'un an... nous avons logé dans un ryokan pendant 3 jours à Toba. Le petit déjeuner était un magnifique buffet (salé), voici mon plateau 

IMG_0548

Posté par laitue à 15:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 avril 2017

Quelques aliments goûtés en Corée

DSCF3517J'ai mangé ce rouleau (une gaufre faite de riz pimenté entoure une feuille de salade, une peu de viande, du choux et des carottes et une feuille de fromage fondu), j'ai accompagné cet en-cas d'un thé au yuzu coréen, c'est une sorte de confiture au yuzu (un agrume asiatique), qu'on sert avec de l'eau chaude ou froide. 

DSCF3515Toujours à Jeonju, j'ai goûté la spécialité du Bibimbap, qui était servi différemment que dans les autres régions de la Corée.

DSCF3564

DSCF3565Le bibimbap est un plat unique, du riz, entouré de plusieurs légumes, parfois de la viande, et souvent un oeuf au plat et de la sauce pimentée. Cette fois, à Jeonju, l'oeuf était servi sous forme de soufflé. Et surtout comme souvent en Corée, une ribambelle de petits plats pour accompagner.

DSCF3927Au marché de Séoul, j'y ai mangé une spécialité des pancakes de pois jaune (mungs beans), ils sont accompagnés d'une sauce soja/vinaigre avec des morceaux d'oignons.

DSCF3931Accompagné de maggeoli, un alcool léger (5°) fait à base de riz, qu'on bois dans des recipients très évasés, qui ressemblent à des moules à gâteau.

DSCF3932ci-dessous la pâte pour faire les "pancakes"

DSCF3933Toujours à Séoul, j'y ai mangé des beignets de légumes, viande et poisson, toujours accompagnés de cette sauce soja, vinaigre, oignon.

DSCF4737

Posté par laitue à 13:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 février 2017

Resto à Mokpo

Je passe quelques jours à Mokpo, c'est au sud ouest de la Corée du Sud. J'y ai découvert un petit resto adorable... ou je suis allée manger 2 fois de suite, et demain il est fermé... sinon j'y serais peut-être retournée une troisième fois. 

IMG_0519

Étant partie depuis 7 mois d'Europe, c'est la première fois que je me paye un resto, autre que la cuisine du pays... j'ai regardé par la vitrine et j'ai trouvé le concept intéressant... une grande table, 14 chaises autour, un jeune homme, une casquette noir vissée sur la tête et un grand sourire fait tout sans stress, le service, la cuisine et la vaisselle. Quand je suis arrivée, il est venu me dire dans un anglais peu sur, "italien cooking" Je me suis dit... ok, ça fait si longtemps que je n'ai pas mangé italien... et c'était excellent... italien un peu adapté... 

IMG_0523

IMG_0524

IMG_0522

 

Hier, j'y ai mangé des spaghettis avec de grosses crevettes et une sauce tomate et anchois. Et aujourd'hui, des lasagnes servies avec du pain baguette. Il ne manquait qu'un bon verre de vin rouge... j'avais presque oublié que j'étais en Asie...

IMG_0521

 

Si jamais, une fois vous passez par là pour aller prendre le ferry pour Jeju... n'hésitez pas... 

Il se trouve dans la rue des lumières, en bas de la rue Nojeo kbong gil ( la rue qui descend de l'entrée du parc Yudalsan)

Je n'ai pas pour habitude de faire de la pub pour certains endroits, mais la passion et le service impeccable mis par ce jeune homme me donne envie d'en parler...

Posté par laitue à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2017

meju

J'ai enfin réussi à savoir ce qu'était ces étranges plaques que j'ai vu dans différents marchés en Corée, ainsi que suspendu devant certaines maisons, du meju.

DSCF0941

DSCF9899

DSCF0410


C'est une pâte de soja cuit , qui est séchée avant de fermenter une première fois, puis qui est mis dans une jarre avec de la saumure pour fermenter à nouveau, le liquide deviendra de la sauce de soja coréenne et la partie plus solide le doejang, une pâte de soja fermentée que je crois je n'ai pas encore eu l'occasion de goûter... à moins qu'il n'y en ai eu dans les différentes soupes que j'ai mangé... car j'ai eu plus d'une fois de la soupe qui ressemblait un peu à la soupe miso, mais différente au niveau du goût...

Posté par laitue à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


07 février 2017

Okonomiyaki, façon Hiroshima

L'Okonomiyaki est un plat que j'ai mangé à plusieurs reprises. A Kyoto, c'est un mélange de choux râpé, d'oignon vert, de nouilles (genre spaghetti) et d'une pâte à pancake cuit sur une plaque "genre plancha" et servi ensuite sur une "poêle" chauffée, l'okonomiyaki est surmonté de sauce brune (sauce spécial pour ce plat), de flocons de bonite et de mayonnaise. On la coupe à l'aide d'une spatule avant de la déguster... (Ayant mis mes photos sur un disque dur, et n'ayant pas celui-ci sous la main, je ne peux pas actuellement vous illustrer la version de Kyoto. Mais vous en avez une ici, avec la recette. (Merci Bernard...)
Par contre la version de Hiroshima est différente : 

DSCF9574

DSCF9575

DSCF9576

DSCF9577

DSCF9578

A Hiroshima, toujours sur une "plancha", ils coulent une crêpe, puis par dessus y ajoute du chou et des germes de soja. Puis (j'avais pris une complète) ils ajoutent quelques crevettes décortiquées, des morceaux de calamars, et quelques tranches de lard. Parallèlement, ils font revenir des pâtes (genre spaghettis) qu'ils viennent de cuire. Ils retournent la masse de chou, le lard se trouve donc dessous et la crêpe dessus. Ils déplacent cette masse sur les pâtes.  Ils cassent un oeuf sur la plancha, mélangent rapidement le blanc avec le jaune et y déposent les pâtes par dessus (avec toute la masse de légumes), Puis retournent le tout (la crêpe est donc maintenant dessous). Y versent de la sauce à Okonomiyaki, et des algues en poudre. 
J'étais assise au bar, j'ai donc eu mon Okonomiyaki sur le bord de la plancha, pour la découper avec une spatule et la manger avec mes baguettes dans une petite assiette.
La préparation de ce plat demande beaucoup de manutention et de dextérité, mais c'était vraiment super bon... 

Posté par laitue à 15:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 janvier 2017

okinawa mochi

Nous avons préparé il y a quelques jours des mochi, spécial Okinawa. Cette confiserie se prépare pour le 5-6 janvier... 
DSCF7915

Malheureusement nous avons utilisé un sachet déjà prêt ou il a fallu ajouter juste de l'eau. Mais pour la recette, vous avez besoin de farine à mochi, de sucre, d'arome, et d'eau. 








DSCF7887DSCF7895DSCF7899
DSCF7886DSCF7900

 

 

Pétrir 10 minutes

Les morceaux de pâte, sont placés sur le dos d'une feuilles de gingembre, ensuite la feuilles est pliée, le paquet est ficelé  avec une autre herbe, puis cuit 15 à 20 minutes à la vapeur.

 

Ces mochi sont aromatisé à la patate douce d'Okinawa qui sont violettes, il y'en à d'autres à l'armoise (vert) et d'autres au sucre de canne (brun)DSCF7904

 

DSCF7917

Posté par laitue à 06:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 décembre 2016

Bonne année 2017....

Je vous souhaite à tous une très bonne année 2017, aujourd'hui nous avons préparé des nouilles fraîches que nous avons mangé sous forme de soupe.  C'est la tradition à Okinawa et dans tout le Japon que le dernier repas de l'année soit des soba ( nouilles), les nouilles étant longues pour souhaiter un vœux de longévité.

 IMG_0495

IMG_0496

IMG_0497

 

Posté par laitue à 14:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 décembre 2016

Se préparer son thé matcha à Uji

Depuis Kyoto, je suis allée à Uji, "la capitale du thé matcha", c'est juste à quelques kilomètres.
Partout des échoppes vendent du thé vert, car pas mal de plantations se trouve dans la région, et c'est ici qu'on y produit le thé matcha (de la poudre très fine de thé vert.)
J'ai fait un "workshop" c'est très courant au Japon, on peut faire une quantité de workshop intéressant,... moi il n'y a que mon porte monnaie, qui n'est pas sans fond, qui me retient de tous les faire...

DSCF5521

DSCF5524

DSCF5531

J'ai donc moulu mon thé (du Tencha), qui comme le Gyokuro, et le Shaded Tea seront couverts pendant plusieurs semaines lorsque les bourgeons se formeront. Ces thés produiront ainsi plus de chlorophylle, et d’acides aminées, ils dégageront ce qu’on appelle l’umami au Japon. Ce sont des thés très chers (avant ils étaient réservés à l'empereur).

DSCF5532
Puis j'ai du mettre2,5 cuillerées de mon thé moulu (très fin) dans un bol, on y a ajouté de l'eau à 80°C, et j'ai du d'abord mélanger en cercle, aller-retour, puis en tenant le fouet bien droit, j'ai du battre énergiquement droit d'avant en arrière, puis moins vite, pour former une belle mousse, mais pas de grosses bulles. puis avec un petit cercle, on ressort le fouet. et on déguste le thé avec une pâtisserie, qui contrebalance l'apreté du thé.

DSCF5538
Le fouet est découpé dans une seule pièce de bambou, c'est juste un objet magnifique. 

DSCF5540

DSCF5544

DSCF5452

Les meules actuelles, électriques.

DSCF5453

DSCF5487 (1)

J'ai dégusté cette brochette à Uji, je crois que ça s'appelle des mochi aux trois aromes, dans le sens de la dégustation, le plus clair est aromatisé au sencha, celui du milieu au matcha et le dernier à l'hôjicha, du thé vert torréfié, un thé très courrant, qui a un léger goût de café de céréale.

 

Posté par laitue à 16:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

10 décembre 2016

une araignée au travail

DSCF3789


Deux vidéos qui n'ont rien à voir avec la cuisine, mais ces deux petits films que j'ai fait, d'araignée en train de tisser sa toile près d'un temple à Kyoto sont tellement beaux, que je vous les mets.

araignée1

et celui-ci :

araignée2

Dailymotion video

Posté par laitue à 08:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]