Voici une visite d'une entreprise familiale de tofu entre Dalat et Saigon, à Cao Lac.
IMG_0131
Tout d'abord les graines de soja sont mis à tremper.

IMG_0130

Ensuite, lorsqu'elles ont ramolli, elles sont écrasées, puis centrifugées. L'épais servira à nourrir les cochons.
Le liquide (lait de soja) est ensuite mélangé à de l'ancien petit lait, ce qui le fera cailler. On enlèvera le petit lait (ici à l'aide d'une passoire et d'un petit récipient).

IMG_0135

IMG_0134


IMG_0146

Le caillé du lait de soja sera ensuite mis dans des moules en bois, dans lesquelles au préalable on aura mis un morceau de tissu.

IMG_0148

Le caillé sera pressé pendant environ 15 minutes

IMG_0129

IMG_0137


IMG_0139

On en sortira ensuite des longs morceaux de tofu qui seront débités

IMG_0142

IMG_0128

Une partie de ces morceaux seront ensuite frit dans une huile à très haute température. J'ai eu la chance de pouvoir goûter un morceau de tofu frais qui sortait juste de la friture, c'était très très bon.

IMG_0147

tofu
Un stand de tofu dans un marché au Vietnam.

Le tofu frais peut se garder deux jours sans réfrigérations. Il semblerait que les nonnes et les moines qui mangent végétarien, le gardent dans des pots en terre pendant environ 1 semaine, il sera fermenté, et là il ajoutent de l'alcool de riz pour le consommer.