Parfois le voyage vient à nous, sans que nous n'ayons trop à nous déplacer... je suis allée il y a quelques jours dans l'oberland bernois, voir une exposition et une démonstration de tapis en laine feutrée du Kirgistan.
IMG_0888

IMG_0882

Deux techniques différentes sont employées. Pour le premier tapis c'est la suivante :
IMG_0889IMG_0890IMG_0891





De la laine brune foncée (non cardé et encore grasse) est posé en rectangle, sur une épaisseur à peut près constante. Un dessin est réalisé avec de la laine claire, puis les espaces sont remplis avec de la laine colorée.
IMG_0894IMG_0896IMG_0900





Lorsque le motif est terminée, la laine est roulée dans la natte en bambou ou en joncs, elle est saucissonnée et mouillée à l'eau bouillante.
IMG_0904IMG_0911IMG_0919



Ce cylindre est tapé en rythme à l'aide des pieds pendant environ 1 heure, une troisième personne le fait rouler à l'aide d'une ficelle passée autour du rouleau. (pour un grand tapis, ça peut prendre jusqu'à 3 heures, avec plusieurs personnes qui tapent des pieds.)

Ensuite le feutre est déroulé et les femmes le roulent à nouveau, et cette fois elles le feutrent à l'aide de leur avant bras, encore pendant un bon moment.
IMG_0924IMG_0929Voilà le tapis est mis à sécher, il est prêt.





La deuxième technique : après avoir fait avec la même technique que ci-dessus des plaques en feutre de différente couleurs, celle-ci sont découpé en positif et en négatif dans une autre couleur.
IMG_0880IMG_0878IMG_0886





les deux parties complémentaires sont assemblées à l'aide d'une couture, qui est ensuite cachée par deux fils de laine cousu par dessus. Des surpiqures sont ensuite faite pour tenir le motif sur un tapis de fond et pour faire joli.
IMG_0883

IMG_0881
Cet autre tapis est un mélange des deux techniques, des morceaux découpés de feutre sont feutré à nouveau avec de la laine.
IMG_0887