J'ai reçu des feuilles de plaqueminier par une amie qui revenait d'Italie et à qui j'avais parlé de ces sushi..
Au Japon, à Nara, j'avais mangé des kakinoha zushi et j'ai trouvé une recette ici, ni une, ni deux... essai... 

À Nara, qui n'est pas au bord de la mer, il y a quelques centaines d'années, c'était une façon de conserver le poisson pour pouvoir le transporter depuis la mer, il y a une explication ici.

A Nara, cette spécialité est soit au maquereau, soit au saumon. Je les ai fait au saumon, car dans ma région, j'aurais du commander le maquereau pour pouvoir en avoir.

Laver 300g de riz à sushi et cuire avec 4 dl d'eau, 2 cl de saké et 4 cm de kombu. (le cuire 10 minutes à couvert, puis laisser hors feu la casserole avec le couvercle pendant 10 minutes.

Pendant que le riz cuit, préparer le vinaigre, en mélangeant 6 cl de vinaigre japonais, 1 cl de mirin, 45 g de sucre et 6 g de sel, chauffer, sans faire bouillir. Lorsque le riz est cuit, mettre le riz dans un récipient non métallique et verser le vinaigre, tout en mélangeant bien. Laisser refroidir le riz à température ambiante. 

Préparer le poisson (environ 150 à 200 g de filet de saumon très frais) en le tranchant. Le passer rapidement, quelques secondes, dans un mélange de 5 cl de vinaigre japonais, 2,5 cs de sucre et 1/4 cc de sel

Laver et sécher environ 30 grandes feuilles de plaqueminier (arbre à kaki), faire un petit pain de riz, ajouter un morceau de poisson et l'emballer dans une feuille de kaki. Refaire l'opération une trentaine de fois. Placer les paquets dans un récipient non métallique et de forme carré ou rectangulaire. Lorsque les feuilles étaient trop petites j'en ai utilisé deux. Et pour faire les sushi, j'ai utilisé un gadget que j'avais et qui ne m'avait encore jamais servi...

 

 

 

Poser un poids par dessus les paquets, et laisser reposer (pas au frigo) pendant 6 à 12h. Puis se régaler, mais sans manger la feuille, celle-ci est juste un emballage, qui protège et donne un bon petit goût au sushi.